POLITIQUE : France 2 aurait incité Arnaud Montebourg à annuler sa venue sur C8


La nouvelle émission de Laurence Ferrari, « Punchline », reportée après la défection d’Arnaud Montebourg.

Relations ambiguës entre politique et télévision, énième épisode. Sur C8, le premier numéro de la nouvelle émission de Laurence Ferrari, « Punchline », n’a pas été diffusé comme prévu ce dimanche 18 septembre.

Un faux départ dû, d’après l’animatrice et journaliste vedette de C8, au désistement trop tardif de celui qui devait être l’invité principal de cette première : Arnaud Montebourg.

« Regret de vous annoncer la déprogrammation de "Punchline", Arnaud Montebourg ayant cédé à l’interdiction de France 2 et annulé sa venue ce soir », a ainsi tweeté Laurence Ferrari le jeudi 15 septembre.

« Du courage en politique et du respect de la parole donnée ! Merci aux équipes qui ont préparé l’émission pendant quinze jours avec cœur et énergie », ajoute-t-elle avec force dépit.

Laurence l’a mauvaise, on la comprend, et elle en profite donc pour accuser France Télévisions d’avoir réclamé l’exclusivité de la parole du candidat à la primaire socialiste. En effet, ce dernier succèdera à Nicolas Sarkozy à la table du deuxième numéro de « L’émission politique », le jeudi 22 septembre.

Comme toujours dans ces cas-là, chaque camp se renvoie la balle : l’entourage d’Arnaud Montebourg affirme avoir prévenu Laurence Ferrari de sa non-venue dès le jeudi 8 septembre, sans que l’animatrice n’accepte ce changement de programme ; de son côté, la direction de France Télévisions dément une quelconque pression, arguant du fait qu’elle a invité M. Montebourg en prem’s, et que c’est simplement lui qui a fait son choix.

Mots clés

Laurence Ferrari  Punchline  C8  Politique  Arnaud Montebourg  L'émission politique  
 


Remonter